04.jpg

Gestion des frais indirects de recherche

Définition

Les frais indirects de recherche (FIR), parfois nommés frais de gestion ou frais administratifs, constituent l'ensemble des charges n'étant pas directement liées à la recherche, mais qui permettent aux universités et à leur personnel, dont les chercheurs, d'accomplir leur mission de recherche.

Pourquoi des frais indirects de recherche ?

Les projets de recherche au sein des universités entraînent, en plus des frais directement liés à la réalisation du projet, d'autres frais qui assurent leur bon déroulement. Les FIR permettent aux universités de financer des services ainsi que des espaces. En effet, les FIR financent d'une part des services tels que l'administration, les bibliothèques, l'informatique, l'audiovisuel, les télécommunications, les services juridiques, la gestion des ressources humaines, la comptabilité, les finances, etc. D'autre part, ils permettent également d'assurer les coûts liés aux frais d'acquisition, d'opération et de maintien en bon état des espaces. Ils permettent également de renouveller des équipements généraux dont sont dotés les espaces de recherche.

Mise en contexte

Depuis 2005, le Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) verse aux universités seulement les FIR découlant des subventions et des contrats de recherche en partenariat avec des ministères, des organismes du gouvernement du Québec et des organismes accrédités par le MELS. Pour les partenaires non accrédités par le ministère, ce dernier exige des universités qu'elles chargent des FIR à leurs partenaires d'affaires pour lesquels elles effectuent des recherches. Si cela n'est pas fait, des pénalités s'appliquent.

FIR UQAM Mars 2012

 Pour plus d'informations sur les frais indirects

 

 

 

Définition

Les frais indirects de recherche (FIR), parfois nommés frais de gestion, constituent l’ensemble des charges n’étant pas directement liées à la recherche, mais qui permettent aux universités et à leur personnel, dont les chercheurs, d'accomplir leur mission de recherche.

Pourquoi des FIR?

Les projets de recherche au sein des universités entraînent, en plus des frais directement liés à la réalisation du projet, d’autres frais qui assurent leur bon déroulement. Les FIR permettent aux universités de financer des services ainsi que des espaces. En effet, les FIR financent d'une part des services tels que l’administration, les bibliothèques, l’informatique, l’audiovisuel, les télécommunications, les services juridiques, la gestion des ressources humaines, la comptabilité, finances, etc. D'autre part, ils permettent également d’acquitter les coûts liés aux frais d’acquisition, d’opération et de maintien en bon état des espaces. Ils permettent également de renouvellement des équipements généraux dont sont dotés les espaces de recherche[i]

Mise en contexte

Depuis 2005, le Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) verse aux universités seulement les FIR découlant des subventions et des contrats de recherche en partenariat avec des ministères, des organismes du gouvernement du Québec et des organismes accrédités par le MELS. Pour les partenaires non accrédités par le ministère, ce dernier exige des universités qu'elles chargent des FIR à leurs partenaires d'affaires pour lesquels elles effectuent des recherches. Si cela n’est pas fait, des pénalités s’appliquent.



[i] Extrait des Règles budgétaires du MELS et calcul des subventions de fonctionnement aux universités du Québec pour l’année universitaire 2004-2005, Section 2.1.2.1, CT202094 du 23 mars 2005.