Ressources pour les chercheuses et chercheurs

Services

Service de la recherche et de la création (SRC)

Mission : Accompagner et conseiller les chercheuses, chercheurs, créatrices et créateurs de l’UQAM à chacune des étapes des démarches de financement (en matière de subvention) associées à leurs projets de recherche, de création ou de mobilisation des connaissances.

Service des partenariats et du soutien à l’innovation (SePSI)

Missions :

  • Accompagner et soutenir les chercheuses, chercheurs, créatrices et créateurs de l’UQAM dans toutes les étapes menant à une recherche partenariale avec les secteurs public, parapublic et privé, de même qu’avec les organisations issues de la société civile.
  • Accompagner les partenaires souhaitant entreprendre une collaboration avec des chercheuses et chercheurs de l’UQAM afin de cibler la bonne expertise et d’établir le 1er contact.

Service aux collectivités (SAC)

Missions :

  • Collaborer avec des groupes sociaux non traditionnellement desservis par les universités, en vue de répondre à des besoins qui leur sont propres, dans une perspective de promotion collective ou culturelle.
  • Jouer un rôle actif dans le soutien et le développement de partenariats fructueux qui prennent la forme de projets de formation, de recherche, de création et de diffusion.
  • Participer aux projets du personnel enseignant et de la communauté étudiante de l’UQAM, des groupes communautaires et de femmes, des organisations syndicales, des associations de communautés ethnoculturelles et autochtones, de divers autres groupes non gouvernementaux impliqués dans des activités à caractère social, économique, culturel, environnemental.

Service des animaleries

Mission : Encadrer et soutenir les chercheuses et chercheurs, le corps professoral de l’UQAM ainsi que les compagnies en biotechnologies dans le déroulement de leurs expériences avec des animaux.

Grâce à ses infrastructures et à son équipe, l’utilisation d’animaux dans la recherche et l’enseignement à l’UQAM est réalisée en assurant l’application des plus hauts standards en matière d’éthique et de bien-être des animaux.

Intégrité et conduite responsable en recherche

L’UQAM a le devoir d’énoncer les principes devant guider la conduite de ses chercheures et chercheurs dans le cadre de leurs travaux et de mettre en place des mesures d’information, de prévention et, le cas échéant, de correction en rapport avec l’intégrité et la conduite responsable en recherche. L’objectif principal est pour tous les acteurs de la recherche d’adopter les meilleures pratiques en vigueur.

Texte réglementaire

Personne chargée de la conduite responsable en recherche

Le vice-recteur à la Recherche, à la création et à la diffusion, monsieur Christian Agbobli, a été désigné comme personne chargée de la conduite responsable en recherche au sein l’UQAM, à ce titre :

  • Il veille à promouvoir une culture de conduite responsable en recherche et création à l’UQAM.
  • Il est le point de contact entre l’UQAM et les organismes subventionnaires en matière de conduite responsable en recherche et création.
  • Il conseille toute personne qui a un questionnement relatif à la conduite responsable en recherche et création.
  • Il reçoit tout signalement d’allégations de manquement à la conduite responsable en recherche et création. Le dépôt d’allégation de manquement doit se faire par écrit, il peut être anonyme.

N.B. : Quelle que soit la modalité du dépôt, le respect de la confidentialité est une priorité de l’Université.

Pour communiquer avec la personne chargée de la conduite responsable :
vrrcd@uqam.ca
514 987-3000, poste 3092

En savoir plus:

Éthique

Êtres humains

L’UQAM dispose de 3 comités ayant pour mandat l’évaluation éthique des projets de recherche avec des êtres humains, définis dans la Politique sur l’éthique de la recherche avec des êtres humains (no 54) (PDF)

Comité institutionnel d’éthique de la recherche avec des êtres humains (CIEREH)

S’adresse à qui?

  • Professeures et professeurs, chargées et chargés de cours*, stagiaires postdoctorales et postdoctoraux, maîtres de langue et personnel* de l’UQAM, responsables de la conduite d’un projet de recherche
  • Chercheuses et chercheurs (professeures et professeurs ou étudiantes et étudiants) qui ne sont pas de l’UQAM et qui souhaitent conduire un projet de recherche auprès des membres de sa communauté universitaire

* Pour obtenir une approbation éthique relative à votre projet de recherche doctorale (chargées et chargés de cours) ou de maîtrise ou de doctorat (personnel de l’UQAM), communiquez avec le comité d’éthique de la recherche pour les projets étudiants approprié et connectez-vous à l’application en ligne à l’aide de votre code MS.

Deux comités d’éthique de la recherche pour les projets étudiants (CERPE)

S’adresse à qui?

Étudiantes et étudiants de l’UQAM qui ne sont pas identifiés dans le projet de leur direction de recherche approuvé par le CIEREH et qui doivent obtenir un certificat éthique pour leur projet de mémoire, doctorat ou thèse d’honneur

Animaux

Responsabilité de l’UQAM

Veiller à ce que l’utilisation des animaux en sciences (recherche et enseignement) respecte les standards les plus élevés en matière de bien-être animal, en accord avec les visées des recherches évaluées sur les plans de la valeur et de la formation scientifiques.

Mandats du Comité institutionnel de protection des animaux 

  • Assurer la protection et le bon soin des animaux utilisés dans le cadre d’activités de recherche ou d’enseignement menées à l’UQAM (ou hors UQAM par des chercheuses et chercheurs de l’Université).
  • Respecter les normes et règles déontologiques définies par les organismes compétents, dont le Conseil canadien de protection des animaux.

Risques biologiques

Responsabilité de l’UQAM

Veiller à ce que l’utilisation de matériaux et d’organismes comportant des risques biologiques se fasse en conformité avec les règles édictées par les organismes compétents et de manière à protéger la santé des utilisatrices et utilisateurs.

Sont concernés par ces dispositions : professeures et professeurs responsables de laboratoires, personnel de laboratoire, stagiaires postdoctorales et postdoctoraux, étudiantes et étudiants travaillant sous leur direction dans le cadre ou non de leurs projets de mémoire ou de thèse, ou de leurs travaux de 1er cycle.

Mandat du Comité institutionnel des risques biologiques

S’assurer que l’utilisation de ces matières est sécuritaire pour la santé du personnel, des chercheuses, chercheurs, étudiantes et étudiants, de même que pour l’environnement.

Soutien à la mobilisation des connaissances

Définition

« La mobilisation des connaissances est l’ensemble des processus qui visent à l’échange de divers savoirs (recherches, pratiques, expériences et cultures), dans le but de créer de nouvelles formes de connaissances pouvant servir à l’action. Elle est la résultante des stratégies de mise en réseau, d’échange et de valorisation (diffusion et transfert*). »

* Définition tirée de l’article « Circulation des connaissances : modèle et stratégies » du Groupe de recherche Médias et santé de l’UQAM, 2010.

Accompagnement offert

Les divers services de la recherche et de la création accompagnent les chercheuses, chercheurs, créatrices et créateurs qui souhaitent mobiliser des connaissances de la conception du plan à l’identification de sources de financement, en passant par des stratégies de maillage.

Soutien à la communication et à la diffusion

Le Service des communications de l’UQAM regroupe 3 divisions:

  1. Division de l’information
    Mandat : Diffuser les réalisations du corps professoral, de la communauté étudiante et du personnel, tant au sein de l’Université que vers les publics externes, au moyen de nouvelles et d’entrevues avec les chercheuses et chercheurs de l’UQAM.
  2. Division de la promotion institutionnelle
    Mandat : Offrir des services en matière de communication marketing (stratégies communicationnelles, consolidation de l’image de marque, planification et mise en œuvre de campagnes promotionnelles), de conception graphique (outils de communication, plateforme et normes graphiques) ainsi que de conseils stratégiques pour les sites web et réseaux sociaux (ergonomie, contenu, normes graphiques)
  3. Division des relations avec la presse et événements spéciaux
    Mandat en 2 volets :
    • Relations de presse – répondre aux demandes des journalistes et diffuser les nouvelles institutionnelles auprès des médias externes (voir Salle de presse).
    • Événements – planifier, organiser, coordonner et appuyer la tenue d’événements institutionnels et fournir un appui-conseil aux membres de la communauté qui souhaitent organiser des événements (congrès, colloque, conférence…); être responsable du protocole et de son application au sein de l’Université.

N’hésitez pas à communiquer avec la conseillère ou le conseiller en relations de presse de votre faculté ou école.

Plusieurs guides existent également afin d’aider à l’organisation d’événements ou à la diffusion des recherches (en PDF) :

Pour plus de ressources, consultez la page Organisation d’événements.

Gestion des données de recherche

Le 15 mars 2021, les 3 organismes subventionnaires fédéraux canadiens (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, Conseil de recherches en sciences humaines et Instituts de recherche en santé du Canada) ont produit une politique sur la gestion des données de recherche.

Son objectif : « promouvoir l’excellence dans les pratiques de gestion et d’intendance des données numériques de travaux de recherche financés par les 3 organismes », contribuant ainsi à la pérennité des données de recherche, à leur réutilisation et à leur visibilité.

Les plans de gestion des données sont des documents évolutifs qui peuvent être modifiés pour tenir compte de changements au cours d’un projet de recherche. Leur contenu et leur longueur peuvent différer, mais tous doivent comprendre les détails suivants :

  • Comment les données seront recueillies, documentées, formatées, protégées et conservées
  • Comment seront utilisées les données existantes et quelles nouvelles données seront créées au cours du projet de recherche
  • Comment les données seront communiquées, le cas échéant
  • L’endroit où les données seront déposées

Valorisation des innovations

Le Service des partenariats et du soutien à l’innovation accompagne les chercheuses, chercheurs, créatrices et créateurs qui souhaitent valoriser les innovations résultant de leurs activités de recherche, par le biais du transfert technologique ou par une approche d’innovation sociale, selon le cas.

Ces innovations peuvent prendre les formes suivantes : procédés, technologies, prototypes, cibles thérapeutiques, logiciels, applications numériques, plateformes technologiques, algorithmes, méthodes, processus de gestion, guides, formations, etc.

Équité, diversité et inclusion

L’UQAM reconnaît que l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) renforcent les milieux scientifiques ainsi que la qualité, la pertinence et les retombées des travaux de recherche et de création.

Vous pouvez compter sur le Secrétariat EDI de l’UQAM pour :

  • Informer, sensibiliser la communauté de l’UQAM sur les questions en EDI.
  • Documenter ce qui se fait en EDI à l’UQAM ainsi que valoriser les initiatives et les projets de recherche portant sur ces questions.
  • Encourager l’émergence d’une réflexion globale au sein de l’établissement.
  • Mettre en place un comité chargé de développer une politique institutionnelle.
  • Proposer des exemples de bonnes pratiques en EDI et des outils regroupés par grands thèmes pour susciter une réflexion sur les pratiques actuelles.

D’autres ressources sont aussi offertes sur la page Pour aller plus loin.

Recherches internationales

Pour un soutien holistique dans le domaine de la recherche à l’international, vous pouvez communiquer avec les personnes suivantes, selon l’expertise recherchée :

  • Recherche – Service de la recherche et de la création (Philippe Pierret)
  • Aspect contractuel – Service des partenariats et du soutien à l’innovation (Gabriel Goyette-Côté)
  • Ententes interuniversitaires internationales – Service des relations internationales et diplomatiques (Svava Bergmann)
Dernière mise à jour: 31 mars 2022