03.jpg

Mobilisation des connaissances

Afin de maximiser la contribution des recherches à la société, il est essentiel de faire circuler les savoirs entre l’Université, les groupes communautaires, les organismes publics ou les entreprises privées. Pour cela, l’UQAM mise sur la valorisation des connaissances existantes ainsi que sur le développement de stratégies de co-construction des savoirs.

De leur côté, les organismes subventionnaires de recherche, en pleine évolution, soutiennent et encouragent de plus en plus la recherche effectuée en partenariat et pluridisciplinaire. Cette mouvance vers la mobilisation des connaissances a donc une forte incidence sur le financement des recherches (pertinence sociale des recherches, mise en place de réseaux, développement d’outils de diffusion et de transfert, etc.).

Définition

La mobilisation des connaissances est l’ensemble des processus qui visent à l’échange de divers savoirs (recherches, pratiques, expériences et cultures) dans le but de créer de nouvelles formes de connaissances pouvant servir à l’action. La mobilisation des connaissances est la résultante des stratégies de mise en réseau, d’échange et de valorisation (diffusion et transfert).

Définition issue de l'article "Circulation des connaissances : modèle et stratégies" du Groupe de Recherche Médias et Santé - UQAM- 2010

La mobilisation des connaissances à l’UQAM : une mission partagée

Mdc UQAM 2011

 

 

L’UQAM offre toute une gamme de services de soutien à la mobilisation des connaissances à travers ses diverses composantes. Pour rendre cette offre plus accessible et pour la bonifier, le Bureau de la vice-rectrice à la Recherche et à la création a mis en place un soutien à la mobilisation des connaissances.